notícias musicais

top 13 artistas

  1. Roberto Carlos
  2. Alisson e Neide
  3. Hinos de Cidades
  4. Racionais MC's
  5. Samuel Mariano
  6. Marco Brasil
  7. LetoDie
  8. Melim
  9. Damares
  10. Wesley Safadão
  11. Flamengo
  12. Tonico e Tinoco
  13. Católicas

top 13 musicas

  1. Sinceridade
  2. Jesus Chorou
  3. Deus Escrevendo
  4. Meu Abrigo
  5. Gritos da Torcida
  6. Monstros
  7. Sempre Esteve Aqui
  8. Paulo e Silas
  9. Te Amo Disgraça
  10. Aloha, e Komo Mai
  11. Fica Tranquilo
  12. Canta Que Eu Cuido
  13. Da Ponte Pra Cá
Confira a Letra Mamadou m'a dit

Béranger François

Mamadou m'a dit

Mamadou m'a ditMamadou m'a ditOn a pressé le citronOn peut jeter la peauLes citrons c'est les négrosTous les négros d'AfriqueSénégal MauritanieHaute-Volta Togo MaliCôte d'Ivoire et GuinéeCameroun et Tutti QuantiLes colons sont partis avec des flons-flonsDes discours solennels des bénédictionsChaque peuple c'est normal dispose de lui-mêmeEt doit s'épanouir dans l' harmonieUne fois qu'on l'a saigné aux quatre veinesQu'on l'a bien ratissé et qu'on lui a tout pris.{Refrain:}Les colons sont partisIls ont mis à leur placeUne nouvelle éliteDes noirs bien blanchisLe monde blanc rigoleLes nouveaux c'est bizarreSont pires que les anciensC'est sûrement un hasard.Le monde blanc rigole quand un petit sergentSe fait sacrer empereur avec mille gloriolesAprès tout c'est pas grave du moment que les terresProduisent pour les blancs ce qui est nécessaireLe coton l'arachide le sucre le cacaoRemplissent les bateaux saturent les entrepôts.{au Refrain}Après tout c'est pas graveLes colons sont partisQue l'Afrique se démerdeQue les paysans crèventLes colons sont partisAvec dans leurs bagagesQuelques bateaux d'esclavesPour ne pas perdre la main.Quelques bateaux d'esclaves pour balayer les ruesIls se ressemblent tous avec leur passe-montagneIls ont froid à la peau et encore plus au cœurLà-bas c'est la famine et ici la misèreEt comme il faut parfois manger et puis dormirDans les foyers taudis on vit dans le sordide.{au Refrain}Et puis un jour la CriseNous envahit aussiQu'on les renvoie chez euxIls seront plus heureuxQu'on leur donne un pourboireFaut être libéralEt quand à ceux qui râlentUn bon coup de pied au cul.Vous comprenez Monsieur c'est quand pas normalIls nous bouffent notre pain ils reluquent nos femmesQu'ils retournent faire les singes dans leur cocotiersTous nos bons nègres à nous qu'on a si bien soignésEt puis c'qui est certain c'est qu'un rien les amuseIls sont toujours à rire ce sont de vrais gamins.{au Refrain}

Tracker